Commencer en mode éthique : conseils et basiques

4/26/2018 12:19:05 AM

Tu veux te lancer dans la mode éthique, mais tu ne sais pas par où commencer ? Pas de panique : voici 4 conseils pour débuter et les basiques en matière de mode pour te lancer dans un dressing responsable !


Étape n°1 : on fait le tri

Ca parait évident, et pourtant, c’est sans doute l’étape la plus difficile. Une fois passée, le reste, c’est du gâteau ! 

Sors tous tes vêtements et passe-les au radar objectif. Deux questions à te poser : 
- As-tu récemment - disons, ces 3 derniers mois - porté ce vêtement ?
- Le porterais-tu encore avec plaisir ? (Pour sortir la poubelle, ça ne compte pas).

Tu peux ensuite faire trois piles : 
1. Tes must-have, les vêtements que tu portes régulièrement.
2. Les vêtements que tu n’as pas portés depuis 1 an et plus. 
3. Ceux pour lesquels ton coeur balance.

La pile n°2 est à trier avec soin, certains vêtements peuvent rejoindre la n°3, aka La Pile Des Hésitations. Pour ceux qui restent, c’est direction le don et le recyclageLa pile n°3 a le droit a une seconde chance : garde ces vêtements hésitants pendant encore 3 mois, bien en évidence dans ta penderie. Au bout du 3 mois, tu fais le bilan : ceux qui n’ont toujours pas été portés rejoindront le cercle de l’économie circulaire !

Pense à donner ces vêtements à tes proches, à des associations, ou à des marques qui en recycleront les tissus.

Source : Fast Fashion is creating an environnemental crisis, Newsweek, 2016.

Étape n° 2 : on ne jette pas, on remplace

Maintenant que tu as une vision plus nette de ta garde-robe, tu as envie de vêtements plus responsables et écologiques. Cela ne signifie pas qu’il faut tout jeter ! Pars plutôt sur une logique de remplacement : en fin de vie, rachète les basiques dont tu as besoin auprès de marques éthiques, afin que ces vêtements intemporels durent plus longtemps, et n’aient plus besoin d’être (aussi souvent) remplacés. Dream Act te propose une liste de basiques efficaces et indispensables à toute garde-robe.

Étape n° 3 : on achète moins, mais mieux

Cette étape suit la règle du remplacement : plutôt que de craquer sur le dernier hit pas cher dans la fast-fashion, mise sur les basiques dont tu ne te lasseras pas et des pièces coups de coeur dont tu te lasseras moins vite. De par leur confort, leur qualité de tissu ou leur coupe intemporelle. Combien de pulls achetés ont été portés deux mois avant de sombrer dans l’oubli car pas assez chauds ? De jeans finalement trop serrés, ou qui se détendent ? 

Pour moins céder à l’achat compulsif, deux idées simples : 

Tout d’abord, acheter à sa taille et ne plus se dire “ça va, ça passe, je le mettrais comme ceci ou cela” alors qu’en fait, on ne le portera jamais. S’il n’y a pas ta taille - effective ou voulue selon ton style vestimentaire bien sûr -, tu n’achètes pas : fini les vêtements coups de tête qui restent au fond de l’armoire, car on ne se sent pas assez à l’aise dedans.

Ensuite, teste cette règle de personal shopper : la règle de 3. Pour chaque vêtement sur lequel tu craques, pose-toi ces questions :
- En auras-tu encore envie dans 3 jours ?
- Peux-tu porter cette pièce avec 3 tenues que tu as déjà ?
- Peux-tu le porter à 3 occasions différentes ? (au travail, en sortie entre amis, en repas de famille…)

Testée et approuvée par votre serviteur : j’ai évité nombre d’achats que je n’ai jamais regretté depuis que j’utilise ce mantra simple - et Dream Act sait combien j’aime la mode.

Source : McKinsey and compagny, Style that suitable : A new fast fashion formula, Nathalie Remy, Eveline Speelman & Steven Swartz, 2016.


Étape n° 4 : on essaie de nouveaux mode de consommation

Parce que la mode se réinvente sans cesse, il y a aussi plein de moyens alternatifs à l’achat en fast-fashion. Bien sûr, les friperies et vide-dressing sont des mines d’or qui permettent d’allonger la durée de vie des vêtements, donc de réduire l’impact désastreux de l’industrie textile, tout en se faisant plaisir à moindre coût. Il y a aussi le recycling et l’upcycling : des marques qui réutilisent des matières, des tissus, des vêtements, pour en créer de nouveaux. Sur Dream Act, on aime beaucoup Rive Droite et Maison ALFA. Enfin, la location de vêtement - ou “dressing partagé” - est un excellent moyen de changer régulièrement de garde-robe, sans céder à la surconsommation.


Maintenant que tu as les idées plus claires sur comment se lancer en mode éthique, voici notre liste de basiques, les premiers vêtements selon la Dream Team qu’on devrait acheter en version éthique, tout simplement parce qu’on en aura toujours besoin et qu’ils dureront enfin dans le temps.

Le t-shirt blanc et/ou noir
Parce que quand on ne sait pas quoi mettre le matin, toi-même tu sais que tu te tournes vers le jean-t-shirt blanc, éventuellement un collier pour l’habiller, chaussures-veste et tu décolles !

 

 

 

 

 

 

 

 



Le Basiq propose des t-shirts et pulls pour hommes et femmes tout simples, intemporels, en coton bio.

Le pantalon noir
Coupe droite ou évasée, taille haute ou basse, il ira avec le t-shirt blanc ou noir du matin-où-tu-sais-pas-comment-t’habiller. Il doit être confortable, résistant et flatter la silhouette : tu le trouves, tu le gardes ! On te le recommande en laine bouillie, en lin ou en lyocell.

Pantalon cigarette noir - Victoire  Pantalon Marie large taille haute en laine froide noire

Pantalons Atode 100 % laine froide, tissée en Italie

Pour les hommes, c'est plutôt le chino ! Marine, beige ou coloré, il est un indispensable de la garde-robe masculine

Chino - Clément

Les chinos La Gentle Factory sont fabriqués en France à partir de tissu naturel, biologique ou recyclé.


La chemise
C’est la version working girl/boy du t-shirt : intemporelle et indispensable, tu ne peux pas t’en lasser.

 Chemise SAINT-REMY- Made in France - Blanc

Les chemises homme, notamment celles de Montlimart fabriquée en France

Côté femme, même combat : une chemise ou une blouse intemporelle aura sa place dans un dressing basique

Top noir manches longues à volants - Nadine Blouse Meghan seersucker bleu made in france

Une blouse unie chez Atode, ou rayée qui rappelle la chemise chez T'Edith

 

La petite robe noire
La robe éthique est un passe partout : entretien, dîner aux chandelles, soirée entre amis, lendemain de soirée en famille… C’est ton pyjama de jour, en fait.

L'Indispensable - Noir

La robe Belle Ombre est en coton bio et sa coupe est droite : la base !


Les sous-vêtement
Je ne vais peut-être pas t’expliquer pourquoi la petite culotte ou le caleçon est un indispensable. Si ?


garde robe minimaliste conseils mode ethique

La lingerie Olly est vegan et en coton bio certifié GOTS. Plutôt lingerie sexy ? Jette un oeil à la dentelle éthique Mirabillia.
Les chaussettes French Sunday sont made in France, vegan et eco-conçues. Plus classique ? Regarde par là.
Les caleçons BlueBuck sont fabriqués en Europe en coton bio jusque l'étiquette.


Le sac
Sac à main, pochette ou sac-à-dos : c’est toi qui vois, mais il sera toujours ton compagnon de route. 

Petit sac seau - Woodé MiniCelestin le sac 24h en denim

 Les sacs upcyclés de Rive Droite, le cuir africain de Inaden

 Joe Black

Les sac-à-dos mixtes en toile de Pérus ou en cuir de Pachamama


Chaussures
La paire de baskets, c’est selon moi LE vêtement typiquement difficile à trouver en version éthique, pour les modèles femmes comme chez les paires pour hommes. Que nenni ! Chez Dream Act, la sneakers-addict que je suis a trouvé plus que son bonheur. Combiner ma passion de la basket avec mes convictions : best feeling ever.


J’imagine que tu as le même sentiment si tu es plutôt chaussures de villes ? Tu as encore plus le choix, petit veinard.

garde robe minimaliste conseils mode ethique

Subtle propose des baskets écologiques hommes-femmes avec un modèle vegan
Jules & Jenn est une marque de maroquinerie made in France et éco-conçue


Bonus : le truc en lin
Ca n’est pas vraiment un indispensable, c’est plutôt mon conseil bonus. 

Le lin est une matière écologique très intéressante tant pour sa culture, moins impactant environnementalement parlant que le coton, et tellement plus agréable à porter. Le lin est thermorégulateur, il te rafraîchit en été et te réchauffe en hiver. Le lin ne marque pas la transpiration. Le lin, c’est la vie. A découvrir chez Kipluzet et Histon Project !

Cécile Puyhardy

Article rédigé par :

Cécile Puyhardy

Dream Actors say:

No comment left for the moment

Leave a comment

×