Festival du Chamanisme

# Culture #Plein air

"4 jours d’une grande intensité nous ont permis de rencontrer les gardiens des traditions et des spiritualités ancestrales, et ainsi de donner davantage de sens aux découvertes que nous avons effectuées jusqu’ici via le #CREAttitudeTour.

 

C’était plus de 180 intervenants venus de 41 pays des 5 continents qui se sont rassemblés pour nous partager leurs savoirs et sagesses autour de cérémonies, enseignements, soins collectifs et individuels, films, tables rondes… Des Masais d’Afrique aux Maoris d’Océanie, en passant par les Avangat mongoles et les Huni Kuin du Brésil, leur message est unanime : notre monde souffre et il est de notre devoir de le guérir. Cette guérison est la responsabilité de chacun d’entre nous car nous sommes tous reliés. Notre propre guérison participe activement à la guérison du monde tout entier. Sommes-nous malades ? Que ce soit au niveau physique, émotionnel, ou spirituel, nous avons des déséquilibres à rétablir. Donc oui, nous sommes malades.

Derrière ces paroles alarmistes qui peuvent paraître ésotériques pour certains ou rébarbatives pour d’autres, se cachent une profonde vérité, de plus en plus difficile à nier. Nous faisons partie d’un Tout, dans lequel le visible et l’invisible s’influencent mutuellement. Nos pensées, nos paroles et nos actions émettent des vibrations énergétiques qui agissent bien au-delà de notre simple corps physique. C’est ce que la science a réussi à prouver via la physique quantique (une belle illustration de ce point via cette vidéo : https://www.facebook.com/Drikabc/videos/10155286439106994/). Qui aurait cru que science et spiritualité s’accorderait un jour sur un même sujet ? Ainsi, nos souffrances individuelles impactent sur notre environnement...

Bref, revenons au festival...

« Avant de chercher à comprendre les traditions ancestrales des autres pays, êtes-vous certains de connaître les traditions ancestrales de votre pays ? »

Cette citation nous vient d’un oracle mongole qui n’a pas manqué de nous bousculer. Nous nous sommes rendus compte que nous ne connaissions rien à nos propres traditions ancestrales européennes, incarnées par les Celtes.

C’est pourquoi nous avons rencontré Didier Rauzy (http://chamanisme.eu/didier-rauzy/), déo celte, conférencier, naturopathe, et bio-énergéticien, au travers de son atelier «Rencontre avec les Devas, êtres de la nature ». Saviez-vous que les plantes chantent ? Oui oui ! Vous avez bien lu ! Un boiter, 2 capteurs, un haut parleur… et voilà que le monde du végétal se met à chanter pour nous. Ce monde que nous considérons à tort silencieux ne l’est pas tant que ça. En fonction de son état, la plante émet un son plus ou moins harmonieux, pendant une plus ou moins longue durée. (Plus d’infos : https://www.plantarium.eco/boutique-musique-des-plantes). Cet atelier, Didier le réalise également avec les enfants des écoles afin d’éveiller leur conscience écologique. Comme ces enfants, nous avons eu du mal à cacher notre émerveillement !! :)

Nos chemins ont également croisés celui de Marianna Varady (http://chamanismeancestral.org/?page=college), déo-celte d’Hongrie et diplômée de la Faculté de médecine, de l’ANDC, et psychothérapeute. Pleine de conviction, elle a pris le temps de nous partager sa vision sur l’école aujourd’hui. «Pour moi, chaque école devrait avoir son propre potager» nous a-t-elle expliqué. «C’est un excellent moyen pour nos enfants de renouer le contact avec la nature». Les enfants possèdent en eux cette intuition, cette capacité de voir l’invisible et d’agir en adéquation avec lui. En grandissant, le mental prend le dessus et marque le début du déséquilibre, symbole des crises auxquelles notre humanité fait face aujourd’hui. Remettre l’enfant au contact de la nature, le laisser marcher pied-nus, avoir confiance en son intuition sont autant de petits gestes qui permettent d’avancer vers cette guérison dont nous parlions plus haut.

Pour nous, ce festival ouvre de nouvelles portes sur notre quête de réponses face à la question de l’éveil des consciences écologiques des enfants. Nous avons encore quelques difficultés a laisser tomber nos systèmes de croyances rationnels et cartésiens d’Homme dit «moderne», qui ne croit que ce qu’il ne voit. Or, plus nous avançons, plus nous comprenons qu’il existe un monde subtil et complexe en nous, autour de nous. Plus nous avançons, plus nous prenons  conscience que nous avons oublié de précieux messages, venant de nos ancêtres, et qui se doivent d’être (re)transmis à nos enfants.

Merci au 11ème Festival du Chamanisme/Shamanism Festival pour ces graines de conscience écologique que vous avez semé en nous, et que nous avons le plaisir de semer à notre tour !

A l’année prochaine ! :)"

 
Vous aimez les actions de l’association CREAttitude ?
 
Aidez-les à semer des graines de consciences écologiques (don déductible d’impots à 66%) : 

 

CREAttitude

Article rédigé par :

CREAttitude

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

TU AIMERAS AUSSI

DECOUVRE PLUS DE LIEUX

×