Pollution numérique : 5 astuces écolos pour utiliser son ordinateur

27/09/2017 19:12:03

Bien que le net soit virtuel, sa pollution numérique, elle, est bien réelle. 

En effet, le numérique et l'environnement ne sont pas bons amis. Le web à lui seul d'une consommation énergétique qui serait responsable de 2% des émissions de Co2, un chiffre qui s'élèvera en 2019 à 4%, soit plus que le secteur de l'aéronautique.

Rien que ça...

Envoyer un mail, surfer sur la toile, discuter en ligne... Toutes nos actions via les nouvelles technologies ont, dans leur multiplication sans limite, engendré une pollution informatique massive, du fait du stockage des données.

Aujourd'hui près de 2,5 milliards d'internautes surfent sur le web : un nombre qui a été multiplié par deux en seulement 10 ans... Bonjour l'empreinte carbone ! 

Et si l'accès aux nouvelles technologies est synonyme de progrès, ce serait dommage qu'il devienne un enjeux environnemental avec un effet physique négatif sur la planète !

La pollution dormante d'un simple mail

Sur la durée de vie moyenne d’un ordinateur, l’utilisation du PC représente 80% de la consommation d’énergie, contre seulement 20 % pour sa fabrication.

L’informatique est une industrie très polluante. La pratique informatique professionnelle et personnelle pèse beaucoup dans l'impact environnemental.

Oui, chaque email envoyé génère en moyenne 19g de CO2, à cause de l'envoi et du stockage de ces mails dans le cloud et les data center (lieux de stockage de gros serveurs).

Alors pour discuter en toute éco-responsabilité, la première chose à faire est d'essayer de réduire de manière méthodologique ton nombre d'emails reçus et envoyés, (newsletter, promotions, notifications) pour limiter ta pollution digitale.

Pour cela tu peux :

  • Te désabonner facilement des newsletters que tu reçois sans savoir pourquoi et sans jamais les ouvrir, avec l'outil informatique gratuit CleanFox !
  • Rationaliser tes envois de mail : évite les conversations par mail par exemple, préfère d'autres solutions comme un bon vieux coup de téléphone ! C'est plus rapide, efficace, et moins énergivore !
  • Bannir autant que possible le bouton "répondre à tous" de ta vie et sélectionner les personnes à qui tu envois des mails.
  • Faire bien attention lorsque tu envoies un mail à ne rien oublier afin d'éviter d'envoyer un mail de complément.
  • Limiter ton utilisation de pièces jointes : que ce soit le petit logo pas très utile dans ta signature ou encore pour envoyer à ta maman la dernière photo de chat mignon qui a coincé ça tête dans un bocal !
  • De même, attention, lorsque tu transfères un mail, pense bien à enlever les pièces jointes liées qui n'ont pas besoin d'être transférées.

Deviens un maître du e-cleaning

Tous vos mails situés dans votre boîte de réception sont conservés dans un data center qui consomme beaucoup d'énergie.

Passer la journée devant son ordinateur équivaut à émettre autant de gaz à effet de serre qu'un parcours de 11 kilomètres en voiture.

Je sais que ça a l'air compliqué dit comme ça, mais le E-cleaning, c'est juste un joli mot pour parler du fait de trier sa boîte mail !

En triant tes mails régulièrement, tu pourras faire un geste pour la planète facilement et rapidement. Une fois que tu t'es désabonné de toutes les newsletter que tu ne lis pas, tu peux aussi :

  • Ne conserver que les mails dont tu as vraiment besoin !
  • Supprimer en priorité tes mails les plus lourds, ceux qui comportent des pièces jointes en l'occurrence,
  • Bien penser à traiter tes spams, déjà pour ne pas rater de mail important qui s'y serait retrouvé par mégarde, mais aussi pour éviter les mails malveillants,
  • Veille à bien vider ta corbeille ! Sinon, c'est comme si tu n'avais rien fait.

Fais de tes recherches un acte engagé

L’utilisation du numérique dans les entreprises française est-elle écologique ?

Quel est l’impact environnemental de l’utilisation du numérique dans les entreprises françaises ?

Bien que leur fonctionnement ne soit pas pas moins énergivore, certains moteurs de recherche mettent tes recherches au service de l'humanité.

Les activités humaines sur le web ont donc un impact sur l'environnement réduit et qui suit le chemin de la transition énergétique pour une meilleure qualité de l'air et une préservation des ressources naturelles.

Avec Ecosia par exemple, tu pourras récolter des "arbres" que l'entreprise s'engage à planter pour lutter contre la déforestation et pour améliorer l'empreinte environnementale de ses utilisateurs.

Du côté de Lilo, tu recevras une "goutte d'eau" par recherche, à redistribuer à l'association de ton choix parmi celles qui ont été sélectionnés par l'entreprise. Chaque goutte d'eau à son équivalent monétaire.

Tu pourras donc soutenir financièrement le projet de ton choix, via ta navigation web, sans dépenser 1 centime !

Il est important de savoir qu'une recherche sur un moteur de recherches équivaut à une ampoule alumée pendant une heure en termes d'énergie.

Pour réduire ton nombre de recherches, tu peux donc :

  • Veiller à taper correctement ta recherche pour ne pas avoir à la corriger ou à l'effectuer de nouveau.
  • Mettre les sites que tu utilises très régulièrement en favoris pour éviter de passer par un moteur de recherche (facebook, gmail...)
  • Favoriser d'autres supports (livres, journaux...) ou tout simplement demander à ton voisin !

Une pollution évitable pour ton ordinateur !

En entreprise, quelles actions seraient les plus efficaces pour développer un numérique plus vert ?

Toute l'énergie générée par l'utilisation d'un ordinateur représente une contribution significative aux émissions de gaz à effet de serre.

Et oui, la première façon d'être écolo avec son ordinateur, c'est tout simplement de prendre soin de son ordinateur pour allonger son cycle de vie, sa durabilité !

Aujourd'hui encore, les déchets d'équipement électriques et électroniques (DEEE, prononcé D3E) sont particulièrement difficiles à valoriser voire venir troubler la gestion des déchets. 

Il vaut donc mieux mettre toutes les chances de notre côté pour garder nos objets électroniques le plus longtemps possible en bon état et ainsi lutter contre le réchauffement climatique !

Pour cela, tu peux :

  • Débrancher ton ordinateur à chaque fois que la batterie de ton ordinateur est entièrement chargée. Profite en pour débrancher ta prise entièrement pour ne pas utiliser d'électricité inutilement et adoucir ta facture d'électricité.
  • Mettre ton ordinateur en mode avion lorsque tu n'utilises pas internet, pour le recharger moins souvent.
  • Baisser la luminosité de ton écran : tes yeux te diront merci et ta batterie aussi.
  • Éviter d'ouvrir 50 fenêtres de navigation, pour utiliser moins de puissance de ton ordinateur et ainsi sauver encore une fois la batterie.

Pour conclure, le moyen le plus sûr d'avoir un comportement écologique avec son ordinateur, c'est encore d'essayer de le mettre de côté, d'être économone avec son utilisation quotidienne.

Nous passons tellement de temps connectés sur notre ordinateur, à la télévision, sur nos portables... que nous en oublions de valoriser les choses simples de la vie, celles qui ne coûtent rien mais nous apportent tout : le temps passé en famille, à deux, avec nos amis.

Les jeux, les discussions, les moments de détente, d'amour, de partage et de création. Il est temps de mettre les écrans de côté au profit de moments de vie chaleureux, qualitatifs et parfois inoubliables.

Privilégie un environnement informatique écologique

On y pense pas souvent mais notre pc, notre souris d'ordinateur voire nos câbles USB ont un impact direct sur l'environnement et le climat.

De la production de ce matériel informatique à son utilisation, il se passe plusieurs années pour lesquelles la consommation d'énergie, le stockage des données et le recyclage des matériaux sont néfastes pour l'environnement.

La lutte contre le réchauffement climatique passe donc aussi par des accessoires informatiques écologiques et... Force est de constater, que rares sont les entreprises qui proposent ce genre de produits.

Ainsi, pour réduire ton empreinte écologique dans l'informatique, l'équipe Dream Act a sélectionné plusieurs marques et produits qui font la pare belle au "numérique vert" :

Pour en savoir plus, on te laisse avec la vidéo de Backbone, un projet universitaire mené par 5 élèves pour comprendre l'impact environnemental d'Internet.

Article rédigé par :

Julie Bernier

×