Trustpilot

Comment bien choisir et utiliser son masque en tissu lavable ? - Article actualisé selon les dernières recommandations 2021

Article actualisé le 25.01.21 selon les dernières recommandations 2021

Pour combattre la maladie sans délaisser la planète, nous proposons sur Dream Act uniquement des masques en tissu réutilisables, et non des masques jetables en plastique. Ces masques en tissu restent préconisés par le Haut Conseil de la Santé Publique (à condition qu'ils soient de catégorie 1) et l'Académie Nationale de Médecine.

Que valent-ils concrètement ? Quelles normes exiger ? Comment les choisir ? Dream Act t'aide à faire les bons choix de consommation.

Le masque en tissu est-il efficace ?

Un masque en tissu n’est certainement pas comparable à un masque FFP2. Il a cependant l’avantage de limiter la transmission par contact main-bouche en diminuant drastiquement le rejet de postillons. Un masque en tissu est donc mieux que rien dans la mise en place des gestes barrières ! C'est un plus un moyen de protection zéro déchet et local.

Pourquoi porter un masque en tissu  ?

Sans nous en rendre compte, nous provoquons constamment des sécrétions respiratoires (gouttelettes ou particules infectantes) : en parlant, toussant, éternuant, crachant...et même simplement en respirant ! Ces "particules aérosols" forment à la fois des grosses gouttelettes, qui ont tendance à s'agréger et à sédimenter (de 5µ à 100µ) et à la fois des fines gouttelettes, qui s'évaporent et forment une multitude de particules de taille inférieure à 5µ.

Ces particules restent longtemps en suspension dans l'air et parcourent de longues distances entre les individus, sans qu'il y ait eu de contact. En effet, la vitesse de chute d'une particule de 1µ dans l'air a été évaluée jusqu'à 18 heures et 30 minutes ! Le diamètre du virus Covid-19, lui, est de 125 nm, soit 0,125µ (selon la publication du Docteur Ader).

Utiliser un masque de protection individuelle est incontournable pour protéger les autres et la collectivité.

Face aux variants, le Haut Conseil de la Santé Publique préconise désormais uniquement des masques catégorie 1. 

L'Académie Nationale de Médecine souligne cependant dans un comuniqué de presse du 22.01.21 « Le renforcement proposé par le HCSP relève d’un principe de précaution que justifie le risque d’une reprise épidémique, mais il manque de preuve scientifique : variant ou non, le SARSCoV-2 utilise les mêmes voies de transmission, avec la même aptitude à franchir les masques faciaux. L’efficacité des masques "grand public" n’a jamais été prise en défaut dès lors qu’ils sont correctement portés. Ainsi, l'étude épidémiologique ComCor montre que l'essentiel des contaminations a lieu dans les conditions qui permettent de retirer le masque. ... Consciente de la menace que représente la diffusion de variants plus contagieux dans la population, l’Académie nationale de médecine recommande de ne pas modifier les gestes barrière tels qu’ils ont été définis et améliorés depuis plusieurs mois, mais de répéter qu’ils sont plus que jamais nécessaires. ». 

Pour tes futurs achats, nous te recommandons donc des masques de catégorie 1, mais rien n'indique pour le moment qu'il faille te débarasser de tes masques catégorie 2.

Catégorie 1 et catégorie 2, comment les reconnaître

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, une note d'information interministérielle a été publiée le 29 mars 2020 par les Ministères de la santé et de l'Economie afin de définir ces deux catégories de masques réservées à des usages non sanitaires. 

  • Masques UNS1 (ou catégorie 1) : ils sont destinés aux professionnels non-soignants en contact avec le public (hôte(sse)s de caisse, policiers, personnel accueillant, commerçants...) 

L'efficacité de filtration des particules de 3µ doit être > 90% et leur perméabilité à l'air ("respirabilité") doit être > à 96 L.m-2.S-1 pour une dépression de 100 Pa

  • Masques UNS2 (ou catégorie 2) : ils sont destinés à la collectivité,aux personnes ayant des contacts professionnels occasionnels avec d'autres personnes (entreprise).

L'efficacité de filtration doit être > à 70% (et non 90% comme les UNS1).

Lors de l'achat de ton masque, il convient donc de vérifier les données de filtration et de respirabilité : 

Catégorie 1

Catégorie 2

Certifications et points d'attention à vérifier

Normes et protocoles

Ces masques en tissu sont soumis, comme tout produit mis sur le marché Européen, aux directives, guides et règlements de l'Union Européenne. Cela signifie que les fabricants engagent leur responsabilité et doivent évaluer et caractériser la performance des masques qu'ils mettent en vente, grâce à deux tests :

  • 1 test du masque porté pendant 4 heures 
  • 1 test de l'efficacité de filtration des particules de 3µ (microns) émises et de la respirabilité par un laboratoire indépendant.

Ces protocoles de test doivent suivre, au choix :

  • la méthode européenne normée NL EN 149 de septembre 2009,
  • le protocole d’essais élaboré par les organismes notifiés,
  • le protocole d’essais décrit dans le document AFNOR Spec « masques barrières »
  • ou le protocole d’essais décrit dans le document DGA du 25 mars 2020.

 

Points d'attention

Attention: pour un masque efficace, voici les points d'attention à vérifier 

  • Le masque barrière ne doit pas comporter de couture verticale nez-bouche 
  • Un masque barrière couvre à la fois le nez, la bouche et le menton  
  • Un masque barrière est une monocouche ou un composite multicouche (non tissé, tissu ou tricot) avec ou sans film.
  • Le masque barrière lavable doit résister à 5 cycles de lavage minimum
  • Il doit être ajustable étroitement sur le nez, les joues et le menton de l'utilisateur pour une étanchéité assurée quelles que soit les conditions : peau sèche ou humide, mouvement ou non.
    L'ajustement peut être fait au moyen d'élastique ou de tissu solide, mais ne doit pas provoquer d'inconfort ou nécessiter un serrage excessif pour son maintien en place. Attention : les agrafes peuvent constituer une nuisance pour l'utilisateur.

==> Les Masques barrières AFNOR SPEC S76-001:2020 correspondent à ces exigences

  • Le masque barrière doit être emballé (individuellement ou en packs) afin de protéger l'utilisateur de tout dommage ou contamination avant emploi. 
  • Les matériaux du masque barrière doivent résister aux manipulations, à l'use, aux produits et méthodes de nettoyage et séchage pendant toute la durée de vie indiquée par le fabricant.
  • L’efficacité de rétention s’applique aux masques ayant subis le nombre de lavages indiqués par le fabricant (et lisibles sur l’attestation de la DGA).
  • Les matériaux susceptibles d’entrer en contact avec la peau ou de libérer des substances dans l'air inhalé ne doivent pas présenter de risques connus d'effets néfastes sur la santé ou la peau.
  • Le jeu de brides doit être conçu de telle façon que le masque barrière puisse être mis et enlevé

 

Mentions légales obligatoires

Elles doivent apparaître sur l'emballage et/ou le site de vente des masques :

  • Nom, marque commerciale ou tout autre moyen d’identification du fabricant ou du fournisseur
  • Désignation visible « masque barrière »
  • Durée d’utilisation préconisée 
  • Instructions d’entretien : nombre de lavages, méthode de lavage et de séchage.
  • Mention suivante : « Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2).»
  • Notice d'information OU pictogramme de la mise en place du masque barrière 

Comment utiliser et porter son masque barrière ?

Il faut tout d'abord bien comprendre que le masque barrière doit s'utiliser en complément des gestes barrières et de la distanciation sociale. Il ne se substitue en aucun cas aux mesures sanitaires préconisées, mais vient au contraire les renforcer. Pour les entreprises, n'hésitez pas à diffuser les consignes d'usages et tutoriels diffusés par le site de l'Afnor.  Il est rappelé que des mesures de protection collective doivent être prises en priorité sur les mesures de protection individuelle.

Port du masque :

Pour assurer l'efficacité du masque, il faut correctement le porter :

  • sur une peau nue sans cheveux et pour certain(e)s, une peau rasée
  • en se lavant les mains (eau et savon pendant 30 secondes, ou sans accès au savon, par friction avec du gel hydroalcoolique) avant toute manipulation du masque.
  • en le réutilisant uniquement après protocole de lavage (voir plus loin)..

 

Durée de vie du masque barrière

Le masque barrière doit être lavé chaque fois qu’il est souillé, mouillé ou mal positionné sur le visage. Il convient de ne pas le mettre en position d’attente sur le front ou sous le menton.  

La durée de port doit être conforme à la notice d’utilisation si existante. Dans tous les cas, elle sera inférieure à 4 heures sur une seule journée.

 

Retrait du masque :

Pour éviter toute contamination lors du retrait du masque barrière, il doit être précautionneusement retiré et isolé avant d'être jeté ou lavé :

  • Retirer d'abord ses gants de protection le cas échéant
  • Se laver les mains (eau et savon pendant 30 secondes, ou sans accès au savon, par friction avec du gel hydroalcoolique)
  • Saisir les liens (élastique, tissu) par l'arrière sans toucher la partie avant du masque
  • Isoler le masque à laver dans un contenant spécifique de lavage (ex : sac de lavage propre). S'il s'agit d'un masque à jeter, l'isoler dans un contenant spécifique ; toujours sans toucher l'avant du masque.
  • Se laver les mains (eau et savon pendant 30 secondes, ou sans accès au savon, par friction avec du gel hydroalcoolique)
  • Nettoyer l’extérieur du contenant

Comment nettoyer, sécher et jeter son masque lavable ?

Nettoyage du masque barrière

Rappel : le nombre de cycle possible de lavage est indiqué dans l’attestation de la DGA et/ou par le fournisseur. Sans cette information le masque ne pourra être utilisé que 4 heures.  

Le cycle complet de lavage (mouillage, lavage, rinçage) doit être de 30 minutes au moins (blanchisserie ou autre) et la température de lavage de 60°C. Côté lessive, la lessive habituelle adaptée au type de tissu du masque suffit. Attention : ne PAS utiliser d'adoucissant.

Quand vous avez retiré votre masque; vous l'avez placé dans un contenant de lavage spécifique : laissez le masque dans ce contenant pour le lavage.

Séchage du masque barrière

Le masque barrière doit être séché mécaniquement dans un séchoir ou à l'air libre dans un endroit fermé.

En blanchisserie industrielle, il convient d’utiliser les séchoirs et sécheuses. 

Le masque doit être complètement sec.

Attention : ne pas sécher son masque dans le four à micro-ondes contrairement à cette intox circulant sur internet !

Enfin, il convient de repasser son masque pour une désinfection complète à température entre 120° et 130°.

 

Fin de vie : jet du masque

Pour jeter un masque barrière, le masque doit être emballé avant d'être placé dans une poubelle elle-même munie d'un sac. Ce double-emballage n'est malheureusement pas #zérodéchet, mais nécessaire.

 

Masques disponibles sur Dream Act

Dream Act est une entreprise de l'économie sociale et solidaire qui distribue uniquement des marques éthiques et engagées. Comme en période normale, notre rôle est de proposer des alternatives écologiques au processus de fabrication éthique, qui prennent ici en compte les critères d'efficacité et de sécurité.

Tu ne trouveras donc pas sur Dream Act l'intégralité des masques barrières existant, mais ceux qui répondent à la fois aux critères mentionnés dans cet article, tout en étant fabriqués par nos créateurs responsables et éthiques habituels. Si un masque proposé n'a pas été testé par la DGA, la mention "non-testé" l'indique.

La gamme complète de masques barrières lavables écologiques est disponible sur l'e-shop

 

Diane Scemama

Article rédigé par :

Diane Scemama

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donnez votre avis

×
Produit(s) suggéré(s)
{{item.brand.name}}
{{item.name}}
Aucun produit ne correspond à cette recherche.
Webzine
{{item.title}}
Aucun article ne correspond à cette recherche.