Quelles alternatives existent-ils au cuir animal ?

Le cuir est décrié comme problématique par certaines personnes, en raison de la souffrance causée à l'animal mais aussi en raison de sa production peu écologique. Si tu souhaites plus d'informations, retrouve notre article sur le cuir

Mais quand on souhaite se passer de cuir, on ne sait pas forcément vers quoi se tourner : le simili cuir est fabriqué à base de pétrole, ce qui n'est pas écologique, mais également peu résistant. Alors on te partage les alternatives végétales qu'il existe afin de remplacer le cuir. 

Pinatex

Le pinatex a été crée par Carmen Hijosa, qui s'est inspirée de vêtements philippins traditionnels. Le barong tagalog est un vêtement traditionnel fait à partir de fibres d’ananas (piña). Le pinatex est un “cuir” végétal d’ananas. Il est issu de la feuille d’ananas, un déchet qui est brûlé quand il n’est pas réutilisé. Le pinatex est mélangé à des fibres d’acide polylactique (PLA). Le PLA est un polymère thermoplastique synthétisé à partir d'une source renouvelable. Le pinatex présente aussi un avantage social : vecteur d’emploi aux Philippines, l’achat des feuilles aux agriculteurs apporte une source de revenu supplémentaire.

Ses inconvénients ? La provenance de cette alternative, puisqu'il est évident que l’ananas pousse loin. Mais également le “traitement industriel” pour transformer l’ananas en fibre, qui reste assez opaque. Nous savons juste que le produit fini n’est pas biodégradable et que la résine utilisée, notamment, est pour le moment issue du pétrole. Le pinatex est donc une alternative possible au cuir avec un bel impact social et représente une éco-innovation intéressante qui reste à améliorer, ce que le fabricant cherche à faire.

Cycle de fabrication du Pinatex. Source : https://www.ananas-anam.com/

Notre sélection de pièces en pinatex : 

 

             Sac à main en Pinatex                                            Protège passeport en pinatex

 

 

La peau de pomme : 

Comme le Pinatex, l’apple skin est une matière réalisée partir de déchets de pommes. La matière première provient de l'industrie de transformation de produits à base de pomme (jus, cidres, compotes...).  Les déchets de pommes sont broyés, séchés puis transformés en poudre et enfin mixés avec du polyuréthane, autrement appelé du PU (matière synthétique polluante on t'en parle dans cet article!) : la matière finale comporte alors 20 % de déchets de pomme seulement, mais présente l'ambition d'augmenter ce pourcentage.

Notre sélection de pièce en apple skin : 

 

                               Sac en apple skin                                             Pochette en apple skin 

 

Le liège : 

Le liège est une matière issue d'un arbre, le chêne-liège, qui pousse principalement au Portugal. Le liège est extrait de l'écorce du chêne-liège, et cela est réalisé sans abattre l'arbre. L'écorce est prélevée tous les 9 ans, et est bénéfique pour l'arbre et la planète. En effet les chênes-lièges qui sont « moissonnés » (sur lequel le liège est prélevé) absorbent 2 à 4 fois plus de CO2 que les arbres non exploités. Les chutes de liège sont utilisées pour les bouchons, des granulés, l’isolation...etc.

Son exploitation ne produit aucun déchet, et n'utilise aucune substance chimique. Le liège est une matière qui est apprécié pour sa solidité, sa facilité d'entretien et son imperméabilité. 

Notre sélection de pièces en liège : 

 

         Boucles d'oreilles en liège                              Porte-feuille en liège 

 

               Sac à dos en liège                                                   Sacoche en liège 

 

Bracelet en liège

Julia

Article rédigé par :

Julia

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donnez votre avis

×
Produit(s) suggéré(s)
{{item.brand.name}}
{{item.name}}
Aucun produit ne correspond à cette recherche.
Webzine
{{item.title}}
Aucun article ne correspond à cette recherche.