Les 5 Friperies solidaires les plus cools de Paris !

26/04/2018 16:52:32

Qui n’a jamais rêvé d’acheter ses vêtements à moindre prix ? Faire des économies en achetant des pièces uniques, vintages et stylées, c’est désormais possible grâce aux friperies ! Ne t'inquiètes pas, il y en a pour tous les goûts !

Pourquoi choisir une friperie solidaire ? Quelle est la différence ?

Tu es fan de mode vintage ? Tu as compris que les "vraies" belles pièces résistent au temps et même embellissement en vieillissant ?  Tu es au bon endroit ! En achetant tes vêtements dans une friperie solidaire, tu favorises la réduction des déchets et le réemploi, des vêtements comme des gens ! Les friperies solidaires aident à la réinsertion de personnes en difficulté.

La mode éthique est aussi un moyen de réduire ses déchets et de favoriser l'emploi local et solidaire : découvre-la sur Dream Act, puis c'est parti pour un tour des 5 meilleures friperies solidaires de Paris ! 

 

N°1 : Le Labo de L’Abbé –  Chic et très accessible

Nous avons visité le Labo de L’abbé à Oberkampf et nous avons adoré ! Une petite friperie dans laquelle on se sent particulièrement bien et en confiance grâce à des vendeurs très agréable. Tu pourras y dénicher des pièces avec une vraie histoire, à des prix très corrects. 

Quels sont ses engagements ? Quelle est son histoire ?

Le Labo de L’Abbé est né grâce à un centre de collecte faisant partie du mouvement Emmaüs. Leurs ateliers permettent de re-mobiliser une quarantaine de personnes en réinsertion à l’année et de leur offrir formations et emplois durables. Le Labo a été conçu afin d’offrir une seconde vie aux vêtements collectés et sensibiliser à une consommation plus raisonnée. Ce sont des acteurs de la mode eco-responsable qui œuvrent à la revalorisation du textile. Le Labo a même lancé ses propres créations à base de tissus et vêtements réutilisées. Les pièces sont non seulement jolies, mais surtout remplies d’histoires.

A quel prix ? Les t-shirts et les pantalons sont vendus entre 5 et 6 euros ! Si tu as l’œil affûté, tu pourras  trouver des pièces de luxe pour presque rien...Même leurs créations restent très peu chères (19 euros en moyenne), et elles valorisent le travail des salariés en réinsertion. 

  

N°2 : Ding Fring’ – La plus variée

Ding fring est l’enseigne du Relais,  membre du mouvement Emmaüs depuis plus de 30 ans. Après avoir collecté les vêtements, Le Relais a décidé d’ouvrir des friperies pour les revendre. Avec une telle variété de vêtements, tu ne pourras que trouver ton bonheur !

C'est responsable ? Oui, en faisant une bonne action : promouvoir la réinsertion professionnelle d'une part, et le respect de l’environnement en donnant une seconde vie aux fringues d'autre part. Se faire plaisir tout en sensibilisant aux valeurs éco-responsables, voilà tout l’enjeux de la friperie !

Niveau prix, on valide ou pas ? Il y a deux gammes de vêtements dans la friperie : l’une avec des vêtements basiques vendus entre 3 et 5 euros la pièce, et une autre plus sophistiquée où tu trouveras des marques de luxe comme Yves-Saint-Laurent et Louis Vuitton à des prix très très attractifs . Jean Levis : 12 euros / Pièces enfants : 10 pour 10 euros.   

 

N°3 : Bis Boutique solidaire – Acheter du luxe à petit prix dans une frip’ très engagée !

Bis boutique est une friperie située dans le Marais, qui te permettra d’acheter des vêtements haut de gamme sans te sentir coupable d’avoir trop dépensé. De la collecte à la vente en boutique en passant par le tri, Bis Boutique porte une grande attention au circuit court local et maîtrisé. Ce sont quand même 300 vêtements qui arrivent tous les jours pour le réassort, de quoi dénicher la perle rare à tout moment !

Ses engagements ?

La friperie est une structure de réemploi puisqu’elle propose son aide aux personnes en situation socio-professionnelle précaire. Elle permet également le financement d’action en faveur des plus démunis en achetant ses vêtements dans des associations. Enfin,  elle donne 50 000 pièces chaque année aux associations qui les redistribueront aux personnes dans le besoin.C’est tout à son honneur lorsqu’on sait que 100% de gains réalisés sont réinvesti dans le projet, une très belle promesse ! 

En matière de prix, ça donne quoi ? Des prix de braderie, on peut trouver des jeans pour 10 euros et des chemises pour 5 euros. Une vraie caverne d’Ali Baba, ou tu peux faire de belles trouvailles ! Tu n’es pas à l’abri de repartir avec une très belle pièce de luxe pour seulement quelques euros, à toi de bien fouiller !

 

N°4 : La boutique sans argent – La plus économique et conviviale

Une boutique pas comme les autres, ici tu pourras donner des objets dont tu ne te sers plus, en échange d’autres qui pourraient t’être utile. On y trouve des vêtements de tous genres, et une panoplie d’accessoires attirants !

Ses valeurs :  C’est tout d’abord un lieu de convivialité qui favorise les rencontres de partage et d'éco-citoyenneté. Ici, chacun vient donner les beaux objets dont il ne se sert plus et repart avec de nouveaux.

Les prix ? Il n’y en a pas ! Oui, oui, tu as bien lu !

« En donnant tes fringues et en dépensant si peu, c’est la planète et ton porte-monnaie qui vont être content »

 

N°5 : La Textilerie  La boutique pratique et multifonction 

Dans cet espace, tu peux déposer tes affaires au kilo, boire un petit thé, fouiner dans la friperie, apprendre à coudre, participer à des activités avec des couturiers, ou encore acheter du tissu pour alimenter ton imagination. Tu y trouveras de tout : des créations uniques de jeunes marques engagées dans une démarche d’écoconception et de fabrication éthique, de belles robes pour 10€, un foulard turquoise à 7€ et un cours de couture pour débutant à 55€. On n'y voit pas le temps passer ! 

A la Textilerie, on défend quoi ?

La boutique collecte de nombreux vêtements et revend ceux en meilleurs états à l’étage du bas consacré à la friperie.

Pour ceux qui ne peuvent être réemployés en l’état, mais dont les matières sont intéressantes, ils sont réutilisés et mis à disposition des usagers de l’atelier et des créateurs. Enfin, ceux qui ne peuvent être ni réemployés, ni transformés, sont donnés au Relais 75 qui s’occupe d’acheminer ces matières vers de nombreuses filières de revalorisation (vente à l’export, chiffons industriels, recyclage en isolant, valorisation en carburant…).

On y retrouve aussi un espace avec des tissus certifié GOTS (le processus de transformation doit respecter des critères environnementaux et sociaux) et des articles de mercerie, choisis pour leurs qualités esthétiques et fonctionnelles, et pour leur impact écologique limité.

 

Alors, pas mal non ? Avec ce concept, tu allonges la durée de vie des vêtements au maximum, et tu pourras être fier de contribuer au changement des modes de consommation. A toi de jouer maintenant !  

Stassy Gardette

Article rédigé par :

Stassy Gardette

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

×