La mode éthique, c'est encore plus chic !

# Mode #Accessoires #Beauté

Aujourd’hui, plus de 71% des français souhaiteraient être mieux informés des conditions de production des produits qu’ils achètent, notamment en termes de modes et accessoires. La mode, industrie très peu éthique dans ses conditions de production et deuxième industrie la plus polluante au monde est en train d'évoluer. Une nouvelle forme de mode transparente et éthique serait-elle en train de voir le jour ?  Voici nos quelques astuces pour vous aussi prendre part à une mode responsable.

Made-in-trop-loin : vers une relocalisation de la production

Notre premier conseil sera simple, avant d’aller dans des boutiques, renseigne-toi sur les marques : sont-elles transparentes sur leur processus de production ? Où sont créés leurs produits ? Bien que made-in-China ne signifie pas forcément conditions de travail déplorables, il pose hélas de nombreuses conséquences environnementales au moins en termes de transport. Alors vive le made-in-France ! La Gentle Factory l'a bien compris !

Bien d'autres marques ont compris l'importance du Made In Local  d'ailleurs : 

- les vêtements contemporains de Louise Religieux et Monsieur Poulet,

- les accessoires ethniques Issi Bâ et CageCréations,

- les sous-vêtements artistiques de La Bobette,

- Les jolis sacs cabas La Museuse

- les bijoux simples et raffinés May.       

 

1 t-shirt en coton – 20 000 L d’eau

Et oui, le coton est une plante très énergivore dont les conséquences environnementales sont déplorables, et ne parlons pas du coton non-bio qui en plus de cela pollue allègrement les sols. Préfère toujours le coton biologique, ou encore mieux, le chanvre ou le lin dont l’essentiel de la production vient d’Europe (80% de la production mondiale) et qui ne nécessitent pas d’irrigation massive. Pour le cuir, privilégies les tannages végétaux, ou mieux, les matières vegan qui le remplacent à la perfection. La preuve, regarde ces sublimes pochettes Wwow!

 Retrouve aussi des vêtements en coton ou lin bio chez :

- Citron Macaron et ses jolis habits pour enfants

- Leax et ses vêtements 100% montagnard chic

- EPH SérieGraphie et ses collections simples et graphiques

- La révolution textile et ses élégants vêtements

 

Acheter de meilleure qualité, c’est économique et écologique ! 

Acheter durable c’est décider de choisir des matières nobles et de qualité qui dureront dans le temps plutôt que de changer de garde-robe tous les 2 mois. En moyenne, une femme ne porte un nouveau vêtement que 35 jours, et ne porte au quotidien que 30% de sa garde-robe... Un vaste gâchis qui pose de vrais problèmes sociaux (on pense au désastre du Rana Plaza et aux terribles conditions de travail des ouvriers) et environnementaux à l’heure ou la « fast-fashion » est la manière la plus répandue de consommer. En plus, à long terme, l’obsolescence des vêtements bas de gamme coûte beaucoup plus cher que l’investissement dans des produits de meilleure qualité, notamment parce que l’on fait beaucoup plus attention aux pièces qui ont coûté plus cher qu’à un t-shirt à 2€. Par ailleurs, si ce sont des chaussures ou un sac de bonne qualité, il sera facile de le faire réparer par un cordonnier ! Et puis acheter de la qualité, ça fait tout suite sophistiqué. Ce n'est pas Comtesse Jojo et sa maroquinerie en chutes de cuir qui nous dira le contraire !

Vêtements vintages, d’occasion et friperies sont tes amis...

Qu’est-ce que le « déjà porté » a pu nous faire pour que nous le détestions autant ?  Il existe des tonnes de vêtements d’occasion tendances, vintages, modernes, longs, courts, colorés, unis ou à motifs ! La mode éthique, c’est aussi ça : choisir d’utiliser d’anciennes ressources pour dire à l’industrie de la mode que nous ne voulons plus en puiser de nouvelles pour subvenir à nos désirs. Tu en doutes? Va donc chez Bis boutique solidaire par exemple. Tu auras un avant-goût des perles que tu pourrais trouver dans des boutiques de vêtements vintage ou de seconde main. Tu peux aussi choisir de louer tes vêtements, pour changer plus souvent de style et moins jeter ! Tu peux par exemple te rendre chez Tale Me, qui propose des vêtements pour femmes enceintes et enfants, ou encore chez Hylla Penderie pour de magnifiques collections vintage. Et si vraiment tu veux du neuf, pense aux vêtements en tissus recyclés de WYLDE ou ceux de Chaussettes Orphelines par exemple !

 

Le Upcycling : Késako ?

Contrairement au recyclage, qui détruit la matière dans le but de l’utiliser sous une autre forme, le up-cycling consiste à utiliser la matière sous sa forme d’origine, mais autrement. Pas très clair comme explication ? Jette un petit coup d’oeil au produits Réversible en chutes de pelouse artificielle ou aux sacs 727 Sailbags en voiles de bateau, tu vas vite comprendre de quoi on te parle. Pourquoi c’est mieux que le recyclage ? Tout simplement parce que l’utilisation de ces matières ne nécessite aucun traitement industriel énergivore ! Elles sont simplement utilisées comme de la matière première et non des déchets. Il ne s’agit pas de transformer mais de réinventer.

Le recyclage permet de créer toutes sortes d'articles comme te le prouvent toutes ces marques :

- les noeuds pap' de Monsieur Etienne, créés à partir de chutes de des beaux tissus

- les jolies sacs en matière recyclée qui respectent l'environnement Reev

- les sacs Entre 2 rétros fabriqués à partir des chutes de textile automobile

- les beaux vêtements pour homme Hacter produits à partir de matières recyclée 

 

Et la mode raisonnée ?

Pour Dream Act, mode recyclée et artisanale, c’est un peu le même combat qu’agriculture biologique et raisonnée (qui allie circuits courts et production locale). Il s’agit de peser le pour et le contre de chacun des types de production et de voir celui qui fait le plus battre ton cœur. On sait, on sait ... le choix est difficile, c'est bien pour ça que certains décident de faire les deux, comme Machicadou par exemple ! Cette boutique atypique mêle vêtements chinés et bijoux faits-main. On craque pour cette initiative qui mêle mode écologique et made-in-France.

Finalement, la mode durable, c’est simple : une louche de modération, quelques cuillères d’upcycling, une pincée de vêtements chinés, une bonne dose de fabrication artisanale française et hop, on obtient un dressing de qualité, humain et responsable !

Article rédigé par :

Claire Chouraqui

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

TU AIMERAS AUSSI

DECOUVRE PLUS DE LIEUX

×