La maison du zéro déchet à Paris

# Recyclage

Située au pied du Sacré-coeur, dans le XVIIIème arrondissement de Paris, la maison du zéro déchet accueille - depuis le 1er juillet 2017 - les personnes sensibilisées ou non au recyclage, à l’anti-gaspillage et au gâchis.

C’est Pauline, la coordinatrice de cette initiative de l’association Zéro Waste France, qui nous a ouvert les portes de cette maison de “l’anti-gaspi” pour une visite guidée.

Rangez vos emballages, on va parler préservation de l’environnement, vrac et compostage !

Un espace boutique pour adopter le zéro déchet au quotidien

Dès l’entrée dans la maison, on découvre l’espace boutique. Décoré de toutes parts de produits écologiques qui font la part belle au style de vie zéro déchet on pourrait, à s'y méprendre, se croire dans l’appartement de Béa Johnson. Tout est réuni pour mener à bien notre mission citoyenne pour l’environnement :

  • Des filtres à thés réutilisables,
  • Des cotons-démaquillants lavables,
  • Des produits cosmétiques solides proposés sans emballages,
  • Des boîtes à lunch pour éviter les contenants en plastique à l’heure du déjeuner...

Évidemment, chez Dream Act, on connaissait déjà le shampoing dur Lamazuna ou encore le livre comme Le scenario zero waste 2-0 on passe à l'action mais on a pu découvrir des produits innovants pour réduire ses déchets et ainsi se rapprocher du style de vie minimaliste. Idéal quand on ne sait pas par où commencer avec le style de vie zéro-déchet pour son bébé, ses enfants ou soi-même.

Un espace atelier pour relever le défi du zéro-déchet

La maison du zéro déchet est ouverte depuis le 1er juillet 2016.

En progressant dans la boutique, on découvre la partie café dans laquelle plusieurs personnes sirotent un café équitable dans une ambiance d’espace de coworking.

C’est dans cette zone de la maison du zéro gaspillage que l’on va pouvoir s’approprier, se réapproprier et moderniser le savoir-faire des anciennes générations trop longtemps oublié dans le cadre d’ateliers pratiques.

Ainsi, toutes les astuces, remèdes et techniques de grand-mères environnementaux sont revues au goût du jour avec des formations zéro-déchet organisées par des bénévoles pour :

  • La couture : afin d’apprendre à coudre ses sacs à vracs, ses protections hygiéniques ou ses sacs à baguette,
  • Les produits d’entretiens : avec l’apprentissage des tablettes de lave-vaisselle faites maisons par exemple,
  • Les cosmétiques : en apprenant à faire son dentifrice, son shampoing, ou encore son déodorant.
  • Son alimentation : pour manger zéro déchet sans avoir à accumuler les poubelles, plastiques et conserves.

Un espace d’inspiration en somme pour nous aider à diminuer notre production de déchets au quotidien.

Une salle de conférence pour se former au zéro déchet

Cachée derrière un rideau opaque, on trouve la dernière pièce de la maison du zéro déchet dans laquelle on a pu s’entretenir avec Pauline pour découvrir son parcours du service civique chez Zero Waste France jusqu’à sa présence au sein de cet établissement.

Les photos d’Antoine Repessé accrochées aux murs, dans le cadre de l’exposition #365Unpacked, cette dernière salle dicte l’ambiance. Elle est réservée aux conférences et aux projections débats avec une programmation éclectique qui accueille déjà :

  • « En quête de sens le film » réalisé par Nathanaël Coste et Marc de la Ménardière et dans lequel on retrouve notamment Vandana Shiva et Pierre Rabhi,
  • La conférence « Repenser son job pour le zéro déchet »,
  • La projection du documentaire « Straws » organisée par l’association Bas les Pailles.

Conseils zéro déchet à la communauté Dream Act

La démarche zéro déchet s'inscrit dans une politique locale.

La maison du zéro déchet fait la promotion des magasins de vente en vrac et des fabricants de cosmétiques solides.

L’initiative zéro déchet rassemble de plus en plus de monde et cet espace s’emploie à passer le mot que ce soit dans :

  • Le choix de ses fournisseurs,
  • La réduction du transport avec ses partenaires,
  • L’exposition de la façon dont les gens travaillent,

Longtemps considéré comme plus pratique, le jetable est donc désormais relégué au second plan depuis que les produits - aussi simples soient-ils - sont mieux pensés pour éviter la décharge. Pour l'occasion, on a demandé à Pauline quelques conseils pour devenir un acteur ou une actrice du zéro déchet :

  1. Essayez de consommer en vrac en amenant ses propres emballages,
  2. Triez ses bio-déchets telles que les épluchures de fruits et légumes,
  3. Refuser ce dont on n'a pas besoin en mettant un stop pub sur sa boîte aux lettres.

Crédit Photos : 

  • ©La Maison du Zéro Déchet
  • ©Edouard Marchal
  • ©Stéphano Borgi
Avner Uzan

Article rédigé par :

Avner Uzan

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

TU AIMERAS AUSSI

DECOUVRE PLUS DE LIEUX

×