La cantine bio la plus hype de Marseille

# Vegan #Restos #Bio #Végétarien #Brunch

De Marcel Pagnol à la bouillabaisse et jusqu'au Prado, la cité phocéenne n'en finit plus de faire parler d'elle...

Désormais capitale européenne, la ville ne cesse de se développer, d'innover et de changer les mentalités en matière de consommation durable en donnant de la voix comme dans le virage nord du stade Vélodrome.

C'est dans ce contexte que nous avons rencontrés Claire Grolleau, l'une des fondatrices de l'Essentiel Lifestore qui regroupe en un seul et même lieu : une cantine bio et vegan, une boutique de mode éthique et un espace de développement personnel et de bien-être personnel.

Une boutique signe de la renaissance de Marseille

Proche du vieux port de Marseille, du quartier du panier ou encore d'Euromed, c'est sous les voutes réhabilitées depuis la naissance du projet euroméditerrannée en 2013 qu'on retrouve l'Essentiel Natural Lifestore.

Un bâtiment écologique à Marseille

Nouveau né dans la sphère du monde éthique, cette somptueuse boutique marseillaise se voulait éco-conçue des racines jusqu'aux fleurs.

Une mission confiée à l'architecte Rémy Marciano, qui s'est appuyé sur des matériaux nobles, durables et responsables pour réaliser ce bâtiment écologique avec notamment :

  • Du bois massif,
  • De la peinture à la chaux,
  • Du jonc de Mer,
  • De la fibre végétale au sol et à l'étage
  • Des objets de décors en vêtements recyclés

Pour compléter le tout, l'Essentiel Lifestore utilise l'énergie 100% renouvelable du fournisseur alternatif Enercoop, dont Dream Act t'avait parlé récemment.

 

Une vitrine marseillaise de la consommation responsable

Créé pour initier, sensibiliser, informer les marseillais au développement durable, cette place ne s'adresse pas qu'aux inconditionnels du bio, aux consommateurs végétariens ou encore aux convaincus du mode de vie zéro déchet.

En effet, animée par le désir de faire susciter l'intérêt des gens vers la transition écologique, cette ecotoxicologue de formation souhaite aider les consommateurs à trouver du charme et de l'intérêt à consommer durable et équitable.

"Manger végétarien l'air de rien !"

L'idée est de manger végétarien l'air de rien, d'acheter des vêtements éthiques et durables sans être forcément écolo et participer à des séances de développement personnel sans crier gare.

Pour y parvenir, l'Essentiel Lifestore s'appuie sur une équipe pérenne, que Claire cherche à faire monter en compétence et adhérer au projet car ils ne sont pas tous des adeptes de la cuisine végétarienne.

 

Une cantine bio, végétarienne et healthy

Grâce à sa cantine ouverte, les odeurs des produits issus de l'agriculture biologique s'échappent et attirent le passant vers le plat du jour comme le touriste vers les Calanques, la Bonne Mère Notre Dame de la Garde ou la Canebière.

Ainsi, les légumes de saison, les légumineuses ou encore les protéines végétales sont préparés sous nos yeux dans ce nouvel espace pour les adeptes de la cuisine végétarienne à Marseille.

Ouverte à tous, les végétaliens tout comme les carnivores sont invités à goûter au mode de vie locavore en dégustant de bons petits plats élaborés à base de produits bio et régionaux.

Quinoa, houmous ou encore tofu les classiques de la cuisine bio et végétarienne sont revisités et présentés sous forme de tapas gourmands dans des assiettes de créateurs qui renforcent l'appétit. Comptes 19€ pour une formule composée de 2 plats salés + au choix 1 dessert ou 1 jus ou 1 verre de vin

Bonus :

Ce restaurant bio propose désormais des :

  • Repas à emporter avec lunch box réutilisable
  • Brunchs végétariens façon New-York pour 24€ tous les dimanches

Imposer son cahier des charges éthique

Engagée dans le développement durable depuis plus de 30 ans, Claire est notamment reconnue sur la corniche pour être la créatrice et directrice de l'association l'écolo-crèche qui fait la promotion d'une éducation centrée sur le développement durable.

C'est forte de cette expérience que cette végétarienne de longue date est parvenue - aux côtés de Gilles et Laurence les co-fondateurs - à construire un réseau de fournisseurs de la région paca auxquels elle impose son cahier des charges éthique.

Les fournisseurs sont donc connus, tous les éléments sont contrôlés et on retrouve même des ESAT notamment pour la fabrication et l'entretien du linge de maison.

Structurer son réseau de fournisseurs écolos

A l'heure actuelle, l'Essentiel Lifestore cherche à structurer sa filière bio en assurant des partenariats avec des producteurs locaux et des fournisseurs sur le long terme.

L'établissement opère pour cela en mode "concept store" en allant chercher toutes les bonnes idées éthiques, eco-responsables et durables pour mettre en évidence les produits utilisés et leur donner une vitrine.

Loin d'une relation éphémère, à la manière d'un mode concept store, elle souhaite - une fois leur notoriété reconnue - aider d'autres fournisseurs à se faire connaître dans les Bouches du Rhone.

Une boutique de vêtements intemporels

Pour parfaire ce projet jusqu'aux moindres détails, cette écologiste convaincue a élaboré avec Laurence une collection de vêtements intemporels baptisée Essentiel et propre au magasin.

Cette marque ne passe pas par 4 chemins, ni quatre saisons et va "direct à l'essentiel" pour des vêtements qui s'inscrivent dans la durée avec :

  • Tee-shirt trois quarts,
  • Sweat-shirt,
  • Robe noire en coton bio,
  • Top en lin et teinte végétale.

Par ailleurs, elle met en avant des marques engagées bien connues de l'équipe Dream Act comme Paulette à Bicyclette, Chaussettes Orphelines qui ont l'avantage de reprendre toutes les caractéristiques d'une mode qui assure la préservation de l'environnement avec :

  • Du coton bio,
  • Du lin,
  • Du tissu recyclé ou upcyclé,
  • Des teintes végétales et cruelty free.

Un espace de coaching au développement personnel

Suivant la programmation, les marseillais sont invités à monter les escaliers de cette incroyable demeure pour se rendre dans l'une de trois salles de consultation à disposition des thérapeutes qui font partie du réseau.
 
Sélectionnés suite à un test sur le niveau de leur pratique, ils sont amenés à proposer :
 
  • Du coaching inspirant pour l'avenir personnel,
  • Du "coaching thérapie" et accompagnement professionnel et personnel,
  • Des séances de naturopathie,
  • Des séances de réflexologie,
  • Des massages aux huiles essentielles,
  • Du Shiatsu.

Un prix juste pour une boutique responsable

Concernant les prix, la direction de l'Essentiel Lifestore à des prérogatives qu'elle ne compte pas changer. En effet, Claire insistait sur le fait qu'il n'était pas question pour elle et ses collaborateurs de négocier les prix à la baisse avec ses fournisseurs et producteurs locaux.

Consciente de la difficulté dans laquelle ils se trouvent - notamment face aux grands groupe - elle souhaite instaurer un climat de confiance avec eux pour assurer un revenu éthique de part et d'autre.

Ainsi, si une réduction devait avoir lieu pour rentrer dans son budget, elle trouverai un autre moyen que de négocier les prix des produits ou/et services à la baisse.

Expliquer les prix aux clients

Côté client, elle compte bien faire comprendre progressivement et de manière pédagogique comment s'articulent ses prix et pourquoi il est capitale pour sa boutique de préserver un revenu convenable pour ses fournisseurs.

Pas de soldes pour un marketing éthique

L'essentiel lifestore porte bien son nom car ici il n'est pas question de suivre les préceptes de l'industrie fast fashion mais au contraire de s'y opposer avec la plus grande fermeté.

C'est pourquoi, ce projet de boutique à Marseille n'est pas construit autour de l'idée que l'on peut fonctionner sans avoir recours à des cassages de prix, aux promotions répétitives et à la création de nouvelles saisons dédiées à la mode.

Ainsi, il n'était pas prévu pour elle de participer au Black Friday voire de mettre en place des soldes comme c'est souvent le cas dans la mode.

Un objectif zéro déchet

Soucieux de l'environnement, Claire et ses collègues tentent déjà - comme à la Maison du Zéro Déchet - de réduire les déchets produits par leur commerce.

En effet, c'est déjà chose faite, ne serait-ce qu'en cuisine où l'utilisation du plastique et du jetable sont extrêmement limités avec notamment des serviettes de table en tissu lavables et des couverts lavables.

Elle nous confiait qu'à terme, ils souhaiteraient adopter une démarche zéro déchet mais que pour cela il était nécessaire que leur réseau de commerçant soit en phase avec l'objectif zéro déchet.    

 

Avner Uzan

Article rédigé par :

Avner Uzan

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

TU AIMERAS AUSSI

DECOUVRE PLUS DE LIEUX

×