Label cosmétique bio : le guide pour s'y retrouver !

04/10/2017 17:03:26

Table des matières

1. Pourquoi choisir des cosmétiques bio ?

2. Quels sont les critères de certification ?

3. La Mention Slow Cosmétique

4. Ecocert

5. Cosmebio

6. Nature & Progrès

7. Ecogarantie

8. Sélection de marques bio

 

En février dernier, l’association UFC-Que choisir recensait près de 400 produits cosmétiques dangereux pour notre corps et visage.

Les démangeaisons sur le cuir chevelu, les nouvelles allergies qui n’en finissent plus de gratter et cette peau sèche qui brûle durant l’hiver... Il est temps de trouver une solution efficace, d’origine naturelle et respectueuse de l’environnement pour améliorer notre santé sur le long terme.

Malheureusement, tout ce qui est vert ne signifie pas forcément bio et on peut vite se perdre parmis tous les produits cosmétiques, labels bio et certifications qu’on trouve dans les rayons beauté des supermarchés.

Il est donc ici question de savoir à quel label bio cosmétique on peut accorder sa confiance sans être trahi comme on a pu le voir par le passé. C’est parti !

Pourquoi choisir des produits cosmétiques bio ?

Pour protéger sa santé et l’environnement en même temps

C’est avant tout une notion de santé qui est recherchée ici. Le but est de ne pas mettre au contact de sa peau des produits issus de la pétrochimie ou remplis de pesticides, ce qui peut être néfaste pour la santé.

Souvent mentionné par les associations de consommateurs, le “cosmebio” a l’avantage d’être produit dans le respect de l’environnement et de la santé, autrement dit sans :

Mais plutôt basé sur la “slow cosmétique” avec :

Pour protéger les animaux

A l’instar de notre tendre et chère Brigitte Bardot, de plus en plus de cosmétiques biologiques privilégient la protection des animaux et se déclarent 100 % cruelty free. Ici, on aura donc à faire à des produits non-testés sur les animaux dans un laboratoire cosmétique.

Quels sont les critères de certification ?

Comme pour un recrutement d’employé, un casting de mannequin ou encore une sélection en équipe de France, les labels bio, les marques bio et leur produits bio doivent répondre à des critères très précis et mis à jour régulièrement. Ainsi, afin de voir leurs produits considérés comme produits de beauté bio, les marques doivent valider une charte qui justifie de la qualité de :

  • L’élaboration des produits cosmétiques bio et naturels,
  • La composition de ces produits de soins,
  • Les conditions dans lesquelles ils ont été produits, ce qui rend la “qualité France” très prisée aujourd’hui.

A l’instar de la filière gastronomique, la filière bio cosmétique est très encadrée pour garantir aux utilisatrices et aux utilisateurs des risques très réduits, notamment en terme d'allergies, voire de cancer liés à des nanoparticules. Il est tout de même important de garder en tête qu’un produit “organic” (bio en anglais) n’est pas automatiquement cruelty free, ou encore conçu dans le respect du droit du travail des agriculteurs.

La Mention Slow Cosmétique

Beaucoup de consommateurs sont soucieux de l'environnement et se tournent vers les labels cosmétiques bio.

 

Qui sont les marques lauréates de la Mention Slow Cosmétique ? Élaboré dans un acte militant par Julien Kaibeck, le logo Slow Cosmétique s’adresse aux marques et produits qui soutiennent une filière alternative de qualité. Indépendante de tout label "bio" déjà existant, La Mention Slow Cosmétique est une démarche écologique et éthique avec au coeur de sa démarche la promotion d’un mode de consommation naturel, sain et raisonnable de la cosmétique. Fondée en 2013, suite au mouvement amorcé de de la Slow Cosmétique, la charte s’appuie sur 4 points.

Une cosmétique écologique

  • Qui privilégient les ingrédients naturels et biologiques les moins transformés.
  • Qui excluent des formules les ingrédients nocifs pour l’environnement, la peau et les animaux.
  • Qui minimise son impact écologique de la conception du produit à son utilisation avec une préférence pour :
    • Les cycles courts,
    • Les échanges au niveau local,
    • Le zéro déchet.

Une cosmétique saine​

Qui est formulée et pratiquée dans le respect du vivant, de son cycle de vie et de sa santé que ce soit pour l’homme, l’animal et le monde végétal. Elle ne peut-être la cause de :

  • De toxicité à court ou long terme,
  • De perturbation des fonctions physiologiques de l’organisme.,
  • D’exploitation animale provoquant la souffrance ou la mort comme les tests de produits cosmétiques.

Une cosmétique “intelligente”

​La cosmétique doit répondre de façon adéquate à des besoins réels et fondamentaux de la peau avec des produits ou/et des gestes sensés que ce soit pour :

  • Le nettoyage,
  • L’hydratation,
  • La protection de la peau.

Tous les produits finis doivent être :

  • A base d’ingrédients nobles naturellement actifs et bénéfiques pour la peau,
  • Issus des ressources bio disponibles.

Les marques cosmétiques ne peuvent pas :

  • Revendiquer l’exclusivité d’un ingrédient d’origine naturelle qui est un acte de biopiraterie,
  • Inclure des ingrédients inertes, inactifs ou inutilement transformés dans leur formule,
  • Tenter de recréer la nature de façon artificielle dans la composition de leur produit.

Une cosmétique “raisonnable”

Qui doit être honnête, éthique et naturelle afin de :

  • Promouvoir les savoir-faire ancestraux et traditionnels dans l’élaboration de ses produits cosmétiques,
  • Veiller à l’amélioration du niveau de vie de tous les acteurs de la chaîne de production.

Qui doit être dénuée de :

  • Fausses promesses, impossibles à tenir au regard de la nature d’un produit ou d’un geste cosmétique,
  • De greenwashing, de retouche ou de dissimulation marketing visant à manipuler les consommateurs non avertis,
  • Technique de vente qui survend la qualité réelle de la formule ou de son service.

Ecocert

Le label français écocert est numéro un mondial de la certification de produits biologiques.

Ecocert est un des principaux certificateur de l'agriculture biologique. Ecocert est un organisme pionnier dans le développement d’un référentiel pour les cosmétiques écologiques et biologiques. La charte de cette organisation de contrôle et de certification « au service de l’homme et de l’environnement » est agréée par :

Pour obtenir la certification par le label Ecocert, le produit cosmétique doit présenter :

  • Un caractère biodégradable ou recyclable des emballages,
  • L’utilisation d’ingrédients issus de ressources renouvelables,
  • L’utilisation d’ingrédients transformés par des procédés respectueux de l’environnement,
  • Un seuil de 95% minimum d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle et issus de l’agriculture biologique.

Le produit cosmétique ne sera pas certifié par le label ecocert s’il contient :

  • OGM,
  • Parabens,
  • Phénoxyéthanol,
  • Nanoparticules,
  • Silicones,
  • PEG,
  • Parfums et colorants de synthèse,
  • Ingrédients testés ou provenant d’animaux (à l’exception de ceuw qu'ils produisent naturellement par eux : lait, miel…).

En détails, ecocert propose deux types de labels pour qualifier un produit cosmétique respectueux de l’environnement.

Le label Cosmétique biologique

  • La formule doit être composée à 95% minimum d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique,
  • Le total des ingrédients qui composent la formule doivent provenir de l’agriculture biologique pour un minimum de 10%.

Le label Cosmétique écologique

  • La formule doit être composée à 50% minimum d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique
  • Le total des ingrédients qui composent la formule doivent provenir de l’agriculture biologique pour un minimum de 5%.

Bon à savoir :

  • Les ingrédients qui appartiennent à la famille des minéraux tels que l’eau, les sels et les minéraux, ne sont pas certifiables car non issus l’agriculture.
  • Certains conservateurs de synthèses sont autorisés, mais ils sont définis strictement.
  • Chaque année, pour vérifier l’évolution des produits cosmétiques, des audits sont réalisés sur les sites de fabrication et de conditionnement.

COSMEBIO

Un label cosmétique bio est apposé aux cosmétiques qui respectent la vie humaine.

 

Plusieurs acteurs de la filière cosmétique bio œuvrent pour la création d'une charte de la cosmétique écologique. Comptant près de 400 adhérents en France et à l’international, l’association Cosmebio a pour but de fédérer les acteurs de la filière cosmétique biologique.

Elle œuvre depuis 15 ans pour le développement d’une cosmétique naturelle et écologique basée essentiellement sur des produits issus de l’agriculture biologique, de la permaculture et de la chimie verte.

Pour porter ce label et ainsi être conforme à la charte de l’association COSMEBIO un produit doit :

  • Doit être fabriqué par une entreprise membre de l’association ,
  • Doit avoir une formule certifiée bio par les référentiels ECOCERT et Qualité France.

Le label BIO

  • 95% d’ingrédients naturels et d’origine naturelle au minimum doivent être présents dans le produit,
  • 95% des ingrédients végétaux au minimum doivent être extraits de de l’Agriculture Biologique,
  • 10% de l’ensemble des ingrédients au minimum doivent être extraits de l’Agriculture Biologique.

Le label ECO

  • 95% des ingrédients naturels ou d’origine naturelle doivent composer le produit cosmétique,
  • 50% des ingrédients végétaux doivent être extraits de l’Agriculture Biologique,
  • 5% de l’ensemble des ingrédients doit être extrait de l’Agriculture Biologique.

Le label Nature & Progrès

Fondée en 1964, Nature & Progrès est une association (loi 1901) de consommateurs, d'agriculteurs producteurs et d'artisans transformateurs. Considérée comme la certification la plus stricte, exigeante et restrictive, la mention « Nature et Progrès » propose une charte qui offre des garanties sérieuses en termes de :

  • Production,
  • Acheminement,
  • Packaging, conditionnement des emballages et étiquetage,
  • Gestion des déchets,
  • Gestion environnementale du lieu de production comme l’entretien du local, de l’entrepôt ou encore de l’atelier.

Quels sont les critères du label ?

Dans le but de répondre à ces exigences environnementales, sociétales et de santé, le label impose une forte limitation dans le choix des ingrédients. Pour cela :

  • Seules les matières premières obtenues en ayant recours à des procédés physiques ou chimiques simples sont prises en compte.
  • Les ingrédients végétaux doivent être issus de :
  • L’agriculture bio : les ingrédients d’origine végétale et animale (miel, lait…) sont 100% bio.
  • De la cueillette sauvage dans le respect du maintien des écosystèmes ; (les espèces en voie de disparition sont interdites).

A noter que la charte autorise néanmoins l’utilisation de certains composants comme :

  • L’eau,
  • L’alcool,
  • Certains colorants naturels,
  • Une palette de large conservateurs écologiques.

Quels sont les produits concernés ?

Tous les produits cosmétiques tels que :

  • Les crèmes corps et visage,
  • Les produits solaires,
  • Les déodorants...

Qu’est-ce qui est interdit par le label ?

Le cahier des charges du label Nature & Progrès bannit strictement :

  • Les ingrédients pétrochimiques,
  • Les ingrédients de synthèse (sauf exception rare)
  • Les parfums autres que les huiles essentielles,
  • Les colorants de synthèse,
  • L’huile de palme,
  • Les nanoparticules,
  • OGM sont interdits.

Quelles sont les conditions pour être validé ?

Une marque peut labelliser ses produits bio Nature & Progrès si au minimum 70% répondent aux critères de la charte technique. Cette labellisation s’obtient à la suite de contrôles successifs effectués par une association de professionnels et de consommateurs.

A qui est-il destiné ?

Ce label concerne, en majeure partie, des producteurs très engagés pour l’écologie.

Quelle est la portée du label ?

L’Environnement, la santé et le social sont les points fondamentaux que cette certification tente de faire valoir.

Où trouver les produits du label ?

  • Les produits labellisés N&P ne sont disponibles que :
    • Dans les magasins bio / écologiques,
    • Dans certaines parapharmacies,
    • Dans les herboristeries.

Comment est vérifiée l’évolution d’un produit ?

  • Chaque année la Fédération internationale Nature & Progrès (loi 1901) - via un organisme indépendant ou un
  • Système Participatif de Garantie (SPG) - organise un plan de contrôle annuel pour passer en revue :
    • L’ensemble des moyens de production,
    • Les méthodes de fabrication,
    • La comptabilité,
    • Les moyens de stockage
    • La gestion environnementale de la production.

Où peut-on trouver le cahier des charges ?

Directement en format PDF sur le site du label : référentiel du label Nature & Progrès. 

ECOGARANTIE

 Où trouver le cahier des charges Biogarantie® ? EcoGarantie est considéré comme le label belge le plus exigeant et contrôlé.

D'origine Belge, tout comme Johnny Halliday, François Damien ou encore les frites (je relance un vieux débat), le label ecogarantie est destiné aux produits cosmétiques et de nettoyage respectivement pour le soin personnel et l'entretien.

Ancré dans la législation européenne, on retrouve ce label sur une grande majorité des produits bio vendus en Belgique couvrant ainsi des domaines non réglementés par cette dernière.

Quelles sont les garanties ? 

En parrallèle de la règlementation européenne sur laquelle il se base, le label Biogarantie® prône :

  • L'application de prix équitables pour le producteur comme pour le consommateur,
  • La conservation des ressources naturelles telles que l'eau, l'énergie et la biodiversité,
  • La réduction de l'impact écologique par la minimisation du transport, des emballages et des déchets,
  • La promotion d'une production locale en privilégiant les produits locaux et de saison. 

Qui assure sa gestion ?

Le label Ecogarantie®, est géré par L’union professionnelle Probila-Unitrab. Il en est le propriétaire à 100%.

Pour la région francophone

La gestion du label Biogarantie® est confiée, du côté francophone, à L’union professionnelle Probila-Unitrab (l'Union Nationale Interprofessionnelle des Transformateurs et Distributeurs de Produits de l’Agriculture Biologique) pour :

  • Les préparateurs/transformateurs,
  • Distributeurs,
  • Points de vente et catering.

L’UNAB est quant à elle chargée de contrôler la production des Producteurs.

Pour la région néérlandophone 

La gestion du label Biogarantie® est confiée à BioForum Vlaanderen pour la région hollandaise.

Les normes 

Ces normes sont une retranscription officielle du cahier des charges. Celui-ci est unique et revu annuellement pour s’adapter aux problématiques actuelles.

Elaboration des normes

Toutes les normes ont été fixées en collaboration avec des entreprises et des groupements de consommateurs de secteurs différents.

Mise à jour

Toutes ces normes sont sujettes à évolution, modification voire suppression en fonction des progrès de la recherche et du développement en matière d'agriculture biologique.

Quel est l'engagement des normes ?

Durabilité

Pour assurer la durabilité des produits sur le plan écologique, sociale et économique plusieurs critères sont à suivre :

  • La production doit être :
    • Respectueuse des droits de l’homme, 
    • Effectuée de façon équitable sur le plan social.
  • L’entreprise doit être :
    • Viable économiquement,
    • Pratiquer une politique de prix honnête,
    • S'assurer du caractère renouvelable des matières premières,
    • Concernée par l’origine des ingrédients.

Sécurité

Pour assurer la sécurité des produits sur le plan écologique, sociale et économique plusieurs critères sont à suivre :

  • L'entreprise doit :
    • S’assurer de la traçabilité des ingrédients utilisés,
    • Limiter au strict minimum les répercussions sur l’environnement ,
    • Concevoir la qualité écologique du produit dans le principe de l’obligation de moyens plus que l’obligation de résultats.

Contrôle

Pour assurer la contrôle des produits sur le plan écologique, sociale et économique les produits sont soumis à la vérification d’organismes de certification indépendants agréés désignés par le gouvernement belge.

Quels sont les critères du label ?

  • Utilisation de produits végétaux issus de l'agriculture biologique,
  • Biodégradabilité totale des produits, 
  • Régulation de la toxicité des produits pour la vie aquatique,
  • Régulation stricte et restreinte de l’utilisation de :
    • Stabilisants,
    • Emulsifiants,
    • Conservateurs,
    • Additifs,
    • Techniques de transformation. 
  • Il est recommandé à tout producteur ayant plus de 10 travailleurs de développer une politique sociale qui garantit tout particulièrement des droits et un traitement identique aux travailleurs, sans discrimination liées à :
    • L’âge,
    • Le sexe,
    • La race,
    • Les convictions philosophiques ou de nature sexuelle.

Quelles sont les interdictions du label ?

  • Les tests des produits finis sur les animaux (Cruelty Free),
  • Les ingrédients issus de la pétrochimie,
  • L’utilisation de minéraux nocifs,
  • Interdiction d’irradier les produits,
  • Les produits génétiquement modifiés (OGM),
  • Le non respect des droits de l'homme, le recours à des injustices sociales lors de la production. 

Quels sont les produits concernés ?

  • Les produits de nettoyage,
  • Les produits cosmétiques,
  • Les sprays, vaporisateurs, parfums d'ambiance,
  • Le sel marin qui doit être produit via des techniques douces et une récolte manuelle régulière sans raffinage ou ajout d’anti-agglomérants.

Pour en savoir plus, découvrez le cahier des charges Ecogarantie.

Qui peut obtenir la labélisation ?

Les points de vente :

Pour obtenir l’autocollant Biogarantie® (qu'on retrouve à l’entrée des magasins) ces points de ventes doivent proposer :

  • Une large gamme d'assortiments alimentaires (min. 70% de leur assortiment complet) dont minimum 80% est composée de produits certifiés bio.
  • Une communication BIO spécifique (enseigne, étiquettes, produits etc.) qui valorise leur démarche et leur engagement BIO.

Les restaurants :

La certification Biogarantie® permet dans ce cas d’offrir des garanties aux clients de ses restaurants. 

Aussi, une fois certifiés, ils disposent d'éléments de communication crédible et légitime pour valoriser leur démarche BIO proposés par Probila-Unitrab comme :

  • Un support pour mettre en avant leurs menus bio,
  • Une affiche qui justifie des différents systèmes de certification (cases à cocher),
  • Un cadre pour afficher le certificat Biogarantie.

 

Qui consomme des produits cosmétiques bio ?

Pas exclusivement réservés aux hypocondriaques, personnes souffrants d’allergies ou aux activistes du commerce équitable les produits cosmétiques bio conviennent à tous les consom’acteurs que ce soit pour des :

  • Soins bébé
  • Soins enfant,
  • Soins homme,
  • Soins femme,
  • Soins anti-âge.

Que ce soit pour se démaquiller, pour des soins capillaires ou de la peau on trouvera des produits visage et corps cosmétiques bio pour :

  • Le Maquillage :
    • Rouge à lèvres
    • Mascara
    • Fond de teint
    • Fard à paupières
    • Lait démaquillant
  • Des Produits d’hygiène :
    • Dentifrice
    • Gels douche
    • Shampoing
    • Après-shampoing
    • Le soin pour la peau avec des huiles minérales :
    • Huile visage
    • Huile de massage
    • Huile d'argan
    • Le soin pour la peau avec des crèmes hydratantes :
    • Crème solaire
    • Crème mains
    • Crème anti rides
    • Après rasage

 

Sélection de marques marques de cosmétiques bio et sains

  • Cozie, des soins 100 % bio fabriqués artisanalement
  • Beauty Garden, des cosmétiques végétaux quasi 100 % biologiques
  • Druydès, des shampoings solides 100 % naturels, sans irritants ni huiles essentielles
  • Karethic, des soin s à base de karité pur biologique, 100 % naturels, entre 30 et 70 % biologiques
  • Elikya, du maquillage végétal 100 % naturel, en partie biologique
  • Deko d'acc, des produits d'hygiène biologiques et végétaux fabriqués artisanalement
  • Oolution, soins quotidiens naturels bio à la composition transparente
    •  

    Oil Right - Huile démaquillante bio

    Oolution propose des produits bio naturels à la composition totalement transparente 

Avner Uzan

Article rédigé par :

Avner Uzan

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

×