6 produits écolos qui ont changé ma vie

06/08/2018 17:46:01

Quand on se lance dans un mode de vie plus écolo, on a de bonnes surprises : ces produits qui changent la vie, ou ces habitudes toutes simples qui améliorent le quotidien. Souvent, ils ont rapport avec le zéro déchet et permettent d'économiser temps et/ou argent : écologie et économie vont de paire !

 

Top 6 des produits écolos qui ont changé ma vie :

 

1. Les cosmétiques solides et cotons lavables

C'est LA révélation de ma transformation écologique : les produits solides.

Notamment en cosmétiques, puisqu'on trouve de tout (shampoing, déodorant, savon, dentifrice...), mais aussi la lessive solide (qui peut être 100 grammes de savon solide fondu dans 1 litre d'eau, ce qui permet de changer d'odeur de lessive autant qu'on a de savons!)

Les avantages des cosmétiques solides : pas d'emballage, 1 bloc (60-80 grammes) dure autant que 2 bouteilles de liquide classiques (500ml), on peut les transporter facilement en voyage (ça passe en bagage cabine!)

De plus, dans le cas du savon saponifié à froid, j'ai découvert que c'est le produit lavant le plus hydratant : la saponification à froid permet de conserver la glycérine, l'agent hydratant dont la peau a besoin.

déodorant solide

Avec le solide, j'ai découvert les disques démaquillant sans produit supplémentaire, et les cotons ou lingettes lavables ! J'économise mon argent, la planète, et je n'applique plus de chlore-utilisé-pour-blanchir-les-cotons sur mon visage ou celui de bébé. Dans le même genre : l'oriculi, pour 1) arrêter de polluer la mer et la planète 2) économiser. 

En savoir plus sur les produits solides :

👉 Top des savons saponifiés

👉 Top des shampoing solides

👉 Routine beauté 0 déchet (et 0 prise de tête) 

LE cosmétique non-solide qui a aussi changé ma vie : la crème solaire minérale, bio et non polluante. 1) j'ai arrêté de couvrir ma peau de produits toxiques 2) de polluer la mer en allant me baigner couverte de ces mêmes produits toxiques.

 disque démaquillant sans produit

2. Les recouvre-plats et autres alternatives au plastique

J'ai développé une passion pour la cuisine zéro déchet, notamment les recouvre-plats et bols en coton pour remplacer le film plastique moche et polluant ! Avec eux, j'ai multiplié les sacs-à-vrac pour mes courses, les bocaux pour ranger féculents et légumineuses de façon esthétique et écologique, les sac-à-tarte, à plat ou à sandwich pour mes déjeuners à l'extérieur, et surtout, les pailles en inox ou bambou. Mon nouveau dada ? L'essuie-tout zéro déchet : 100 % coton bio, lavable !

3. La microfibre et les produits d'entretien naturels

Sont bannis de mon ménage :

  • les lingettes désinfectantes toxiques et polluantes et les éponges qu'on pourrit en un ménage
  • l'accumulation de vieux vêtements devenus chiffons inefficaces 
  • les produits ménagers à la compo' qui fait peur pour la planète comme la santé !

À la place : la microfibre et les produits naturels !

La microfibre, c'est un textile synthétique (polyester + polyamide) plus fin qu'un cheveu, qui ne contient ni métaux lourds, ni surfactants. On l’utilise notamment à sec, car la microfibre décolle la salissure par force mécanique et la retient entre les fibres par force capillaire. À force d’utiliser des produits ménagers, nous contribuons à la pollution car les eaux, salies par les détergents. La microfibre permet de réaliser 90% des tâches ménagères uniquement avec de l’eau, ce qui divise par 8 la quantité d’eau et de produits chimiques détergents et polluants utilisés. On peut l'utiliser pour la poussière, les sols, la vaisselle ou pour récurer la cuisine et la salle de bain. 

Un coup de pouce ? Vinaigre blanc, citron, bicarbonate de soude et savons saponifiés bio sont des alliés naturels contre la saleté. La marque Ozetik apprend à faire ses propres produits ménagers facilement et exclusivement à l'aide de matières premières naturelles.

 

Kit DIY pour faire ses produits ménagers

4. Le café ou thé équitable...et écologique !

Parce que je suis une accro au thé et café devenue consciente de l'impact environnemental et humain de leur culture et consommation j'ai vraiment été soulagée de découvrir :

 thé vrac bio

5. La gourde et le bento sans BPA...puis les biberons !

Ok pour boire 1,5 litre d'eau par jour, mais c'est dur d'y penser, et ça m'embêtait d'acheter des bouteilles d'eau minérale entourées de plastique tous les jours. La gourde (fabriquée en France et garantie sans produits toxiques), c'est mon accessoire quotidien au même titre que mes clés ou mon portable : toujours dans mon sac et sur mon bureau, pour me forcer à boire tout en restant écolo !

Idem pour mon bento made in France : il est pratique, joli et surtout sans produits toxiques. Je l'utilise surtout au bureau le midi, quand mes sacs-à-tout ne sont pas utilisables (je ne peux quand même pas mettre un couscous dans un sac-à-vrac ou prendre le métro avec une tarte entière). Ok, les bocaux et les tup' en verre, ça existe, mais c'est lourd : ce bento est mon compromis écolo.

J'ai poursuivi la même réflexion, plus tard, sur les biberons et accessoires pour bébé : trouver un biberon made in France garanti sans produits toxiques n'a pas été une mince affaire mais c'est chose faite, tout comme un gant de dentition sans BPA !

👉En savoir plus sur le plastique sans BPA

 

Lunchbox  - Bento - Original porcelaine

6. La serviette lavable

Tout comme les disques de cotons ou le papier, les serviettes hygièniques sont souvent blanchies au chlore et bourrées de produits chimiques. Jetables donc hyper polluantes, car très souvent utilisées (entre 10 000 et 15 000 protections intimes dans la vie d'une femme).

J'étais presque découragée de trouver un produit sain, écolo efficace et confortable, quand j'ai découvert les serviettes lavables (ou SHL). En tissus naturels (à 90%) et bio, elles sont toutes aussi (voire plus) absorbantes que des serviettes industrielles, avec une retenue de sang pouvant durer de la demi-journée à la journée entière. Elles ne bougent pas, contrairement aux serviettes classiques, grâce à un système de pressions bien agencé, et sont aussi garanties anti-odeurs. Sans produits toxiques (c'est pas du luxe pour cette partie si sensible du corps), elles sont super durables : entre 5 et 10 ans. De quoi soulager la planète ET le portefeuille !

 👉Top des serviettes hygiéniques lavables

Serviette Hygiénique Lavable Flux Abondant

Plaisirs : le cahier ensemencé et la bougie végétale

Ce ne sont pas des produits indispensables qui ont révolutionné mon quotidien, mais de belles alternatives à des produits plaisirs qui étaient néfastes pour l'environnement. J'ai gardé le plaisir et ôté la culpabilité :

 bougie végétale

 

Bonus : l'upcycling 

Enfin, la pratique écolo à laquelle je suis devenue accro, c'est l'up-cycling. Contrairement au recyclage, qui détruit la matière dans le but de l’utiliser sous une autre forme (exemple : des bouteilles en plastique qui deviennent un textile), l'up-cycling consiste à utiliser la matière sous sa forme d’origine, mais autrement (exemple : un bocal de confiture devient un vase, un jean coupé en short, etc.)

Hyper écolo (on ne jette pas, on ré-emploie voire on améliore), l'utilisation de ces matières ne nécessite aucun traitement industriel énergivore ! Ainsi on peut se faire plaisir avec des marques de modes adeptes de l'upcycling comme Rive Droite ou Wylde, mais surtout en déco : pinterest regorge de bonnes idées pour détourner bocaux, conserves et autres objets du quotidien.

Certaines entreprises comme Renée Recycle en font carrément un joli commerce éthique, en relookant des objets abandonnés, ou Talakatak, l'asso qui créé des instruments de musique incroyables à partir de bidons, bouchons ou boîtes à cigare.

 Soliflore en céramique "Victor le mignon"

Et toi, c'est quoi les objets écolos qui ont changé ta vie ?

Cécile Puyhardy

Article rédigé par :

Cécile Puyhardy

Les avis de la communauté

Aucun commentaire pour le moment

Donne ton avis

×